Combien coûte une voiture autonome ?

Aujourd’hui, nous savons tous que la technologie a un impact sur tous les marchés existants et en particulier sur celui de l’automobile ! L’innovation technologique conduit à la conception de véhicules toujours plus intelligents et connectés. On retrouve aujourd’hui parmi les fonctionnalités courantes des automobiles des écrans tactiles avec des GPS, des régulateurs de vitesse, des détections d’angle-morts… En bref, des fonctionnalités qui ont pour but de simplifier et d’aider la conduite. L’objectif est en effet de réduire les risques liés à la conduite en ajoutant des options qui permettent d’anticiper et de maîtriser les dangers.

Le futur de ces voitures intelligentes tend vers les véhicules autonomes, qui font depuis plusieurs années l’objet de recherche et de travail pour arriver à une voiture entièrement autonome qui ne nécessitent pas d’intervention de la part d’un conducteur. Ces voitures doivent néanmoins faire l’objet d’études approfondies quant aux réels risques qu’elles engendrent et auront bien évidemment un coût considérable.

Les caractéristiques de la voiture autonome

Plusieurs marques travaillent actuellement sur la conception de voitures autonomes, comme Apple et son Apple Car, Google et sa Google Car et Tesla, le pionnier des voitures innovantes. Toutes sont aujourd’hui en phase de test car un tel véhicule nécessite des études très approfondies pour en assurer la fiabilité. Ces voitures ont besoin de certains composants qui sont pour la plupart onéreux. Pour pouvoir rouler en toute autonomie, une voiture autonome a besoin d’un capteur à 360° qui lui permet d’avoir une vision globale sur l’extérieur du véhicule et d’identifier la route notamment. Cette technologie a un coût considérable et peut s’élever jusqu’à 75 000$.

Par ailleurs, une voiture autonome a besoin de capteurs d’ultrasons pour analyser et prendre en compte de manière très précise la position des objets qui sont autour d’elle. Elle aussi besoin d’un capteur odométrique qui permettra de compter le nombre de kilomètres parcourus afin de les communiquer au GPS. Il lui faut bien évidemment un ordinateur central pour prendre le contrôle du véhicule : le volant, l’accélérateur et les freins notamment. D’autres composants de haute technologie doivent intervenir dans la conception d’une voiture autonome, et le prix de vente devrait ainsi tourner autour de 100 000$. Une voiture qui ne serait donc pas accessible pour tout le monde…

La voiture autonome est-elle fiable ?

Les voitures autonomes sont en cours de conception et sont destinées principalement à réduire les risques d’accidents sur les routes, en automatisant la conduite et en la rendant donc plus sûre. Néanmoins, est-il réellement possible d’avoir une confiance totale en la technologie au point de lui confier des vies humaines ? En effet, lorsqu’un individu est au volant, il doit faire preuve de concentration, d’anticipation et de réactivité en cas d’imprévu. Si une situation dangereuse apparaît, le conducteur est parfois amené à prendre une décision humaine qui aura pour but de limiter les dégâts si l’accident est inévitable.

Néanmoins, est-ce qu’une machine est capable de faire preuve d’humanité ? La réponse est sans doute non, puisqu’elle est justement conçue pour fonctionner à partir d’un algorithme. C’est ainsi que les chercheurs dédient beaucoup de temps à la configuration des voitures autonomes, en particulier à ce niveau-là. En cas d’accident inévitable, vaut-il mieux emboutir un véhicule abritant une femme et des enfants ou dévier la voiture et l’envoyer vers un crash assuré ? Il est évident que ces considérations sont plutôt difficiles à traduire sous la forme d’un algorithme…

Articles similaires